Snes : cartouche originale VS Cartmod

Yop all, une annulation dans mon agenda m’a permis de libérer du temps plus tôt que prévu.

Voici un petit comparatif sur les jeux SNES qui vous aidera à reconnaître un Cartmod (utilisé ici dans le sens copie / contrefaçon de jeu) d’un original. Autant vous le dire tout de suite, pour en avoir le coeur net, il vous faudra le petit tournevis « security screwdriver gamebit 3.8 mm » pour vérifier l’intérieur.

J’ai beau avoir décidé de ne plus agrandir ma collection, la curiosité m’a poussé à acquérir quelques cartmods, notamment secret of mana 2 traduit intégralement en anglais.

Ce sujet a déjà été traité en long large et en travers sur le net mais peu importe, vous trouverez ci-dessous une synthèse rapide de mes observations ^^

Les sujets d’étude. Le cartmod à gauche, un jeu original à droite. A première vue, rien ne saute aux yeux à part un reflet brillant plus prononcé pour le cartmod.


En regardant de plus près (zoomez sur la photo en cliquant dessus), on trouve deux petites différences, mais bien visibles :

Concernant les vis, la copie a le petit picot central beaucoup plus prononcé que sur celui de la vis original (qui est visible mais presque totalement lissé).

De plus, au niveau de l’alignement des plastiques de la coque, on note qu’il y a un décalage d’environ 1mm pour la copie. Quand on passe notre ongle, la course est bloquée par ce décalage. La coque de l’original n’a pas ce défaut, et on passe notre doigt sans noter de problème d’alignement.

Concernant les étiquettes maintenant; il vaut mieux s’équiper de lunettes mais :

  1. Le logo SNES original a souvent les couleurs discrètement striées de noir (attention c’est difficile à voir et parfois les cartouches originales ont les couleurs pleines). Dans tous les cas, pour un original, les couleurs sont nettes. Parfois il y a le petit TM, parfois non, cela doit dépendre de la date d’édition du jeu.
  2. Sur le carmod, les couleurs sont pleines (pas de stries noires), elles sont également un peu ternes/fades, et surtout, le logo est environ 15% plus grand que l’original.
  3. Les lettres « SUPER NINTENDO ENTERTAINEMENT SYSTEM » sont beaucoup plus fines et avec un rouge plus marqué pour un original.
  4. Sur le cartmod, le rouge est fade, et la police grasse sur « entertainment system ».
  5. Sur le logo « Nintendo » en lui même, le contour rouge de l’original a la même épaisseur partout et est plus gros.
  6. Donc à contrario, sur un cartmod, le liseré rouge est plus fin en haut et en bas que sur les tranches, et est légèrement plus petit que sur un original.Vue du dessus, il y a un décalage d’alignement assez marqué sur le plastique du cartmod. La cartouche originale est toujours très bien alignée.

Quand on regarde la tranche, on voit que le cartmod est un peu plus bombé que l’original (plus d’espace vide au milieu de la cartouche). Par contre, vu du dessus, la coque est plus serrée qu’un original, la démarcation des coques est moins naturelle.

Vu de derrière, les différences sautent aux yeux ! La police des warnings pour un original est plus grasse. De plus, le logo nintendo est bien en relief et ressort assez bien de la cartouche.

 

Pour le carmod, la police des warnings est trop fine, l’étiquette est un peu plus brillante que l’original, et le logo nintendo est certes en relief, mais clairement moins épais et avec des contours plus arrondis / des arrêtes moins tranchées.

Vous me direz, rien n’empêche les vils pirates de récupérer des coques originales pour y insérer des contrefaçons, il est donc nécessaire passé ces vérifications de base d’ouvrir les entrailles de la bête. C’est la seule façon d’en être certain !

Premiers constats :

L’original a une PCB avec une teinte verte matinée par le temps. Elle n’a pas de contacts sur la gauche (quel intérêt à l’intérieur de la cartouche ?). Il n’y a pas de support de pile dédié, la pile de sauvegarde si elle est présente est à priori directement soudée sur la PCB.

Le cartmod a une PCB verte mais avec un aspect moderne. Des contacts inutiles apparaissent sur le côté. il y a un support pour la pile en plastique. Les composants soudés ne traversent pas la PCB, contrairement à l’original qui voit traverser les pins des résistances et puces (sauf jeu SuperFx voir plus bas).

Quand on retourne la PCB, on voit clairement la bonne tête des roms originales. Il y a toujours l’année de fabrication du PCB avec la mention Nintendo dessus (ici en haut à droite).

Le cartmod a des puces beaucoup plus petites et plus plates, la technologie a évolué et les fabricants visent le coût minimum. On distingue mieux le support de pile en plastique. Note : sur 5 jeux originaux à sauvegarde que j’ai ouvert, toutes les piles étaient directement soudées. Je ne peux pas exclure que vers la fin de vie de la consoles, certaines PCB aient peut-être elles aussi un support dédié.

Quelques détails sur les coques du côté intérieur : les originaux ont toujours les petits cercles de plastique en relief. On note quelques annotations en bas à droite (B-42 ici).

Le cartmod n’a aucune annotation. les cercles de plastiques apparaissent en creux au toucher et non en relief.

Ci dessous vous trouverez des clichés d’autres cartouches originales qui regroupent les autres grands formats possibles pour les jeux :

Original sans pile de sauvegarde, avec 2 mask roms pour le jeu :

Original sans pile de sauvegarde, avec une seule puce pour le jeu :

Jeu avec super FX (on note le pinout particulier pour les contacts avec le lecteur de la console + le fait que les pins ne traversent pas la PCB ce coup-ci):

Dans tous les cas, on remarque bien qu’il y a bien l’année de fabrication avec le logo Nintendo dessus.

Je n’ai pas pesé les cartouches, à mon sens ouvrir la coque est déjà largement suffisant pour déterminer s’il s’agit d’une contrefaçon.Je n’ai pas vu de différence physique entre des PCB de jeux japonais ou européens, les photos de comparaison sont donc valable pour ces deux régions, et d’après ce que j’ai vu sur le net, c’est la même chose pour les jeux US.

Bien sûr, il y a toujours des cas tordus où l’on peut créer des hybrides pour dézoner les cartouches, en reprenant les masks roms de certains PCB et le CIC d’autres pour aboutir à un jeu dézonné, mais le cas est plutôt rare et au final la cartouche « frankenstein » provient de deux donneurs originaux; donc ensuite à vous de voir où se situe votre limite acceptable de collectionneur ou joueur.

A ce sujet, je ressortirai ma super famicom, mais il me semble que le cartmod fonctionne à la fois sur super Nes et sur super famicom, contrairement à un original. Dans tous les cas, le jeu à l’intérieur est parfaitement jouable et la sauvegarde fonctionne.

Je ne fais pas l’apologie de ces méthodes peu scrupuleuses et clairement illégales, je précise juste qu’en termes de gameplay il s’agit du même jeu (un peu comme jouer avec un 161 in one sur MVS).

Il y a sans doutes d’autres points de détail à relever, mais je pense avoir couvert les principaux points à vérifier pour vous assurer de la provenance de vos jeux.

A toute et keep the pixel alive !

Docteur N.

HFS Summer IV : Le débrief ^^

Yop all !

3 mois après vaut mieux que jamais, j’ai enfin un peu de temps pour vous faire un retour sur l’event. On entend parfois dire qu’il ne se passe rien à Vierzon. Certes, la taille de l’agglomération est modeste (et je dis ça sans méchanceté, vivant dans un village de 2000 habitants lol) mais je vous promets que le déplacement vaut le détour.

J’y étais déjà allé l’année dernière avec un pote, et ne connaissais ni le palais des congrès, ni l’association Hyper Free Spin ou ses membres. La variété, la quantité tout autant que la qualité du matos sur place m’ont convaincu. Le niveau de jeu aussi, amateur de compétition de VS fighting (a l’époque j’étais pas mal impliqué avec une participation au stunfest et un Bushido Impact sur Paris) je n’ai pu qu’apprécier l’organisation d’un tournois d’envergure internationale ! Cette année, ils ont fait les choses en encore plus grand, sans toutefois faire voler en éclat une précieuse ambiance familiale et bon enfant.

Le lieu : le palais des congrès a lui seul est un emplacement nickel : Grand, bien agencé, avec pas mal de places de parking, sachant que la ville est située pas loin de l’autoroute; perso j’en ai eu pour une heure de route au petit matin (arrivée sur place 7H !)

J’ai ensuite commencé à vider le coffre de ma Logan Break, et, bon sang, j’en avais préparé du stuff ! Y compris mon fidèle mannequin steampunk, vêtu d’un masque à gaz, rangers, mitaine et bien sûr manteau punkrave sur le dos.

D’ailleurs c’est assez marrant car pour le transporter, j’avais dû séparer les jambes du torse, et de loin, on aurait crû que je sortais un cadavre de ma caisse. Les jambes nues avec juste des rangers faisaient penser à un film SM petit budget, et c’est à ce moment précis que Méthéore est arrivé avec 3 ou 4 joueurs japonais…

Ils m’ont donc vu en train de m’affairer auprès d’un « corps » coupé en deux, orné d’un masque à gaz et de rangers, sans aucune idée de la raison de ma présence sur ce parking désert un vendredi matin… j’imagine qu’en plus avec le décalage horaires ils devaient être un peu décalqués. – Instant de solitude –

Mais, gardant la maîtrise de leur émotions face à cette situation digne d’un film de Quentin Dupieux, ils m’ont très poliment salué. Bref. Ils ont également vu dans mon fatras de jeux SEGA, Méth’ leur a précisé que j’étais là pour vendre du stuff et du coup ça les a un peu détendus ^^

Avoir des escalators s’est révélé bien utile, je remercie au passage le petit groupe de quelques personnes du staff qui m’ont aidé à monter mon matos.

A quelques heures de l’ouverture, il y avait encore pas mal de bornes le ventre ouvert, ça grouillait de techos qui couraient un peu en tout sens, visseuse à la main pour préparer tout ça. On se serait crû dans les entrailles d’un vaisseau mère impérial juste avant le débarquement sur une planète tenue par l’ennemi.

95% du taff était fait, et déjà le nombre de bornes et de consoles avait de quoi bluffer n’importe quel joueur/collectionneur.

Des grands classiques comme Windjammers ou Mark of The Wolves…

Mais aussi des jeux qu’on ne voit pas tous les jours :

Pour ceux qui ont l’oeil et qui veulent zoomer sur la photo du dessus, c’est bien Ken Bogard et son fameux béret dans le fond juste au dessus des bornes lol

Je me suis installé dans la salle dédiée aux consoles et à SmallCab/TwinDragon/FFVIMan, avec deux bonnes grosses tables et un rebord de fenêtre salvateur pour y déposer mes jeux Megadrive.

Le temps de monter mon stand en étalant mon bazar (thanks again à la personne qui m’a fournit des cartons en rab’ =) ) et le chrono affichait déjà 10H, heure de l’ouverture officielle !

Les premières heures étaient un peu irréelles pour moi, de nature assez timide, je ne connaissais presque personne et j’étais un peu tendu quand à l’accueil qui allait m’être réservé et aussi au succès de mon opération de déstockage (car j’ai décidé au fil de l’eau de me séparer d’une grande partie de mon stuff).

Au final je regrette de ne pas avoir pu rester les 3 jours, car, quand on est entouré de passionnés bienveillants, on finit par se rendre compte que tous les participants, fussent-ils issus du staff ou des visiteurs, sont présents dans le calme et la cool attitude, pour profiter pleinement des stands et des bornes en free to play.

Sans surprise, la moyenne d’âge est de 35 ans, peut-être même un peu plus ^^ Je ne compte plus le nombre de chauves tatoués et barbus rencontrés lol Pas beaucoup de joueuses dans le coin, mais pas mal d’épouses venues prêter main forte aux grands enfants membres de l’asso.

Côté technique, de nombreuses bornes dédiées ou non étaient présentes et couvraient un panel assez large de jeux : jeux de baston bien sûr, on trouvait aussi de l’outtrigger et ses 4 bornes en link:

du House of the Dead 4:

du Scud Race Twin et Manx TT Twin (pour les avoir portées lors du remplissage d’un camion en prévision du HFS, elles pèsent leur poids, je remercie l’inventeur de la ceinture dorsale pour m’avoir épargné de la chirurgie ‘^^) :

Quelques flippers étaient présents, ainsi que des antiquités dédiées assez sympa dans leur look.

Une impressionnante sale de versus avait été installée, de même qu’une mini scène et la salle façon ciné pour accueillir les finales.

Restait la salle des consoles, avec une 20aine de PVM (attention ça pique les yeux d’en voir autant en état de marche !) des sticks convertis en SNES / MD, des neo geo, une PS2 avec Taïko no Tatsujin (le jeu de tambours a la playlist au top !)

La météo était de la partie (étant dos à la baie vitrée j’ai eu chaud de l’enfer, heureusement qu’une bonne âme du staff est venue me filer un café) des boissons fraîches et autres sandwicheries étant présentes dans la salle principale.

Niveau rencontre j’ai pas mal discuté avec Nico, inconnu avant le salon, mais qui est revenu le lendemain avec sa config Pii perso, sa manette 8bit do super nes et qui m’a laissé en profiter toute la journée du samedi avec invitation à l’occaz’ pour découvrir son antre et récupérer sa build d’émus : chapeau. Idem,

J’ai discuté également avec Antoine (le programmeur de l’équipe à l’origine de Twin Dragons sur nes), – Respect ! – d’une part la personnalité est très attachante, ouverte et humble (tout le jeu a été codé en assembleur XD !!!) et en plus monsieur était fan de Beat ’em all donc pur feeling !

Je passe un petit coucou aussi à Aurélien, non je ne t’ai pas oublié, j’essaye de te préparer la nes dans les meilleures conditions possibles ^^

J’avoue que je serai bien resté, j’étais comme un poisson dans l’eau entouré de tous ces jeux et passionnés =) Mais bon, il y avait ma femme et les enfants à la maison, pas facile de case un week-end de 3 jours, même si c’est une fois par an.

Côté couverture de l’event il y avait Wawa de backintoysTV, Squarlls et son acolyte de Game Them up, vous pouvez checker sur youtube il y a pas mal de contenu. Ken Bogard était la pour participer et commenter les matchs avec sa gouaille habituelle.

Pour en savoir plus sur l’association :

https://www.hfsplay.fr/

Un gros merci à Heavy, Meth’, Mike, et globalement tout le staff !

Up aussi à Philippe, son fiston et neuveu + au grand barbu qui gérait le stand PC avec des dizaines de jeux de baston. Thanks à Raph et Alexis de m’avoir aidé à porter le matos pour rentrer (sans oublier Nico et son pote !).

Désolé pour la salle de ciné des finales, je n’ai pas pris le temps de prendre de photo, et pourtant c’est un peu le clou du spectacle avec les finales de tous les titres phares (Windjammers, 3.3 etc…) j’étais trop occupé à checker mon stand et doser les nombreux jeux en freeplay

Bref, l’année prochaine je vais clairement refaire le déplacement, je ne sais pas encore si je vais exposer ou pas car il me reste encore une montagne de trucs à vendre mais dans tous les cas ça le fait grave de venir sur place.

Dans le mois qui vient je ferai comme évoqué un focus rapide sur les cartmods SNES et le boitier nintendo to HDMI.

Denier détail si vous jouez sur PC avec une carte Nvidia: désinstallez GeforceExperience si vous l’avez car il bouffe inutilement jusqu’à 20% de votre CPU, et ça n’a rien à voir avec les drivers de votre carte graphique.

Keep the pixel Alive guys, bon courage pour ceux qui reprennent le taff et bonnes vacances aux autres !

Docteur N.

Et le freeplayer de Hearthstone devint légendaire…

Yop all !

Voilà, cela faisait quelques mois que j’essayais furieusement de monter en ladder Hearthstone, et honnêtement c’est vraiment vraiment balaise.

J’en avais plein le dos du format limité, c’est donc vers le wild où toutes les cartes sont autorisées que je me suis tourné. Au départ, j’avais un deck combo chasseur, mais il était trop lent. Ensuite, je suis passé au Chaman pair, et le mois dernier, j’ai atteint le rang 1. Ce mois ci, j’ai démarré rang 5, et je suis passé au rogue impair.

Après quelques ajustements, j’ai atteint le rang légendaire aujourd’hui et je suis super content mdr ! Cela fait environ 4 ans que je joue, je n’ai jamais dépensé un centime dans le jeu, par principe. Il y a 100 millions de joueurs, la scène compétitive est méchamment relevée, et le jeu comporte une telle par de hasard que parvenir au rang suprême est vraiment un gros challenge.

j’ai fait environ 10 000 parties, les 3/4 en partie non classé. Mais il y a peu, étant vraiment bien rôdé sur le jeu et en quête de nouveaux défis après avoir atteint le niveau 540, je me suis lancé dans la conquête des parties classées ^^

Mon dernier défi pour le jeu sera de débloquer les persos dorés pour toutes les classes, j’ai déjà quelques persos golds : Paladin, Rogue, Hunter et Démoniste.

Ensuite, je ne sais pas si je continuerai à autant jouer, faudrait que je bosse sur mon projet secret lol

Je serai en vacances fin juillet, j’ai pas mal de pain sur la planche, y compris : débrief complet du HFS Summer IV, présentation du module HDMI pour consoles nintendo, et petit article perso pour détecter les cartmods super nes.

Bon courage à vous si vous taffez, et pour les chanceux qui sont en vacances : keep the pixel alive !

Pour info je cherche également une personne qui s’y connaît en réparation de flipper en région centre… n’hésitez pas à me faire suivre vos contacts ! J’allais oublier : Octopath traveller est sorti, une tuerie si vous avez une switch =)

Docteur N.

 

Stabilisation en cours !

Yop,

Quelques lignes pour vous dire que j’essaye petit à petit de retrouver un peu de peps et d’énergie, le mois qui vient de passer a été assez chargé d’un point de vue personnel, j’étais sorti totalement conquis par le HFS summer IV et voilà qu’un décès de plus dans mon entourage a fait ressortir de bien vilaines histoires de familles; c’est la vie mais si je fais le cumul des quelques ennuis qui se sont enchaînés à un rythme assez dense, j’ai du mal à tout encaisser et à sortir la tête de l’eau. Ma connexion au net est rétablie depuis bientôt 3 semaines, mais je n’avais même plus la patate pour poster des news ici.

Bref, un jour après l’autre, je ferais donc un retour perso de mon expérience sur vierzon très prochainnement, qui vous l’aurez compris a été plus que positive =)

Vous devez de votre côté également avoir déjà craqué pour la collection street fighter 30th anniversary, je n’ai pas trop le temps de jouer en ligne mais je rince les jeux les uns après les autres et ce n’est pas une mince affaire car l’IA arcade d’origine, même réglée à 3 par défaut (niveau 8 = maxi) est ultra balaise à mettre à terre (mention spéciale pour street fighter premier du nom mdr)

Il y a également la collection des titres megadrive là aussi sortis sur Xbox one / ps4, la sélection est plutôt correcte, on peut jouer online, sauvegarder les scores et la partie.

Je passe également un peu de bon temps sur conan exiles sur xbox one, un jeu buggé, ultra punitif, avec une interface console misérable (suite au portage depuis la version PC), mais par contre un bac à sable malgré tout ultime quand on aime les jeux de survie.

A côté, state of decay 2 est beaucoup moins profond (répétition à fond et durée de vie artificielle à traverser la map sans arrêt) même si je suis méga fan des zombies. En fin d’année il y aura le FPS overkill the walking dead, à surveiller je pense le prendre dans tous les cas en espérant retrouver les sensations d’un Left 4 dead.

Je devrais recevoir bientôt mon PSIO pour PS1, et dans un mois environ un convertisseur nintendo vers HDMI (sortie SNES/Gamecube/N64) et vous ferai un retour sur la qualité de ce produit, les convertisseurs « lambda » étant clairement une putain d’arnaque de l’enfer.

Je continue aussi de me « shooter » régulièrement à Hearthstone, j’essaye d’atteindre le rang légende mais c’est un enfer totalement random et je pense ne jamais y arriver malgré un deck qui défonce, mon assiduité et ma connaissance du méta. on est le 6 et je suis rang 10, c’est déjà un exploit en soit.

Take care all et keep the pixel alive !

Docteur N.

Toujours naufragé du Net…

Yop all !

Non, je ne suis pas mort d’hyperthermie au HFS summer IV, bien que l’ambiance était chaud bouillante avec toutes ces bornes et bécanes en freeplay…

J’ai toujours mes soucis de connexion internet et je sens que ça va durer lol -la ligne physique est endommagée donc ça partira en intervention chez France Télécom, qui n’en a rien à faire vu que je suis à la campagne et au départ abonné chez free arf-

De plus, j’ai appris le décès de ma grand mère lundi 7 mai; ça commence à faire beaucoup de départ en des temps rapprochés, la famille est grande il y a beaucoup d’anciens et il fallait s’y attendre mais j’avoue que j’ai envie de rien en ce moment… C’est pour ça que je n’ai rien uploadé en photo ou commentaires bien que cela le mérite largement !

Mais quand mes soucis seront réglés je vous ferai un débrief sur l’épopée Vierzonnesque, je remercie déjà grandement tous les participants, bénévoles et membres de l’asso qui encore une fois on fait de cet event familial un succès.

Take care et keep the pixel alive !

Docteur N.

HFS summer 4 nous voila !

Yop all, gros week-end en perspective !

Le temps passe vite, ce vendredi et samedi je serai à Vierzon pour commencer à me séparer de ma collection et revoir un paquet de passionnés =)

Cela vient presque me faire oublier la galère qu’on connait à la maison depuis 4 jours : notre ligne physique internet est endommagée, la connexion saute parfois pendant plusieurs heures…

Une vraie fin du monde lol.

Keep the pixel alive !

Docteur N.

HFS summer IV 4-5-6 mai sur Vierzon !

Yop all !

Vous vous en souvenez peut-être, mais l’année dernière je suis passé à l’event HFS summer 3 sur vierzon, un très bon souvenir sur un salon arcade/rétro dans une ambiance vraiment bon enfant =)

La 4ème édition se tiendra les 4-5-6 mai au même endroit.

Vous trouverez plus d’info ici : https://summer.hfsplay.fr/

Pour ma part, je serai présent sur place le vendredi et le samedi. Ca sera également pour moi l’occasion de démarrer une action importante que je reporte depuis trop longtemps maintenant : la fin de mon accumulation compulsive de matos.

Au fil des ans j’ai entassé tellement de consoles et jeux en tout genre que cela en devient néfaste. Je me fixe comme objectif de m’être délesté de ma collection en un an. Je ne garderai que les pièces du coeur et de quoi jouer.

J’aurai un petit stand au HFS 4 où je mettrai en vente des consoles et jeux, des 8 bits jusqu’à la gamecube.

Posséder moins de stuff me permettra de combler les comptes, mais surtout de passer plus de temps à jouer, bosser sur mon projet d’application, souder les bricoles qui me restent, participer sur les forums et voir plus régulièrement mes amis.

Un recentrage de temps en temps est nécessaire, la prochaine étape sera de faire le tri dans mes figurines, mais, chaque chose en son temps lol

J’espère croiser un maximum de passionnés sur ces deux jours, je vais mettre des vitamines de côtés car je ne suis pas sûr de dormir beaucoup pendant ce laps de temps…

Keep the pixel Alive !

Docteur N.

 

 

Super CiC !

Yop all,

Je continue dans ma fuite en avant côté soudures, je suis pourtant explosé mais l’envie est là, alors…

Ma première Super nintendo en super CIC. Ca tourne niquel, mais c’est un peu long à installer.

La découpe du port cartouche est aussi bien relou, étant donné qu’il faut scier la coque interne sur les côtés car les cartouches US sont trop (moches et) larges !

Quelques screens :

Bon après c’est quand même assez pur d’avoir une bécane qui lit directement les jeux de n’importe quelle région (choix automatique au démarrage). Après, en faisant mumuse avec reset on change la fréquence; donc c’est tout bon pour du 60hz sans bandes noires !

Par contre, sur certains jeux j’ai remarqué que ça décalait un peu la zic’ (exemple, sur mario kart, le son n’est plus totalement synchro avec le feu tricolore de départ : chaud pour les démarrages turbo lol).

Osef, c’est quand même pur de jouer là dessus. Je vais updater la partie s’approvisionner du site dès que j’ai 5 minutes.

Au départ, j’étais plus chaud pour les switchs, mais une fois qu’on a goûté au switchless, on ne peut plus s’en passer. Surtout qu’avec le super CIC, même les jeux à la con avec une protection complémentaire (genre super mario RPG ou street zero) passent direct !

Après, la découpe de coques est quand même ultra galère, même avec des bon outils. J’ai encore des progrès à faire, mais je vais me faire la main =)

Prochain défi : refaire des xbox avec 128 megas de ram, mais là encore, il faut disposer de pas mal de temps, les 4 puces de mémoires à souder restent pour moi le défi ultime en termes de précision. Il faut savoir ce qu’on fait, vraiment prendre son temps et être bien équipé, sinon c’est l’échec assuré !

J’ai eu le temps d’updater la partie « s’approvisionner ». Il y a encore quelques soucis d’affichage que je règlerai ASAP. Maintenant que les xbox 360 ne sont plus commercialisées neuves, j’ai aussi comme projet de proposer des Xbox 360 RGH (=JTAG pour toutes consoles, jeux installés depuis HDD) mais je dois d’abord m’occuper de celle de mon pote Chak’ pour valider la procédure d’installation.

Portez vous bien et keep the pixel alive !

Docteur N.

Chip Chip Chip…

Yop all !

J’espère que ça roule pour vous. De mon côté, c’est un peu la loose, dans la même semaine mon grand-père décède, on tombe en panne de chaudière, on se tape un jour de grève d’école et en bonus les 2 toutous à la maison ne trouvent rien d’autre à faire que de défoncer le robinet extérieur provoquant une fuite d’eau de l’enfer […]

Tout ça n’a rien à voir individuellement mais quand on cumule, je commence à saturer. C’est la vie…

Pour me changer les idées, j’ai ressorti le fer à souder et quelques puces qui traînaient dans mon bureau.

Je me suis fadé une PS1, une MD1 Switchless et une N64 RGB avec le kit d’etim (qui permet de passer même les modèles EUR en RGB !).

Quelques screens :

La PS1 SCPH-9002 PU23 :

MD1 Switchless – modèle MD5 N64 EUR en RGB via le kit d’Etim :

Bref, je vais essayer de trouver un peu de temps pour mettre à jour la partie « s’approvisionner » du site, et du coup proposer des PS1 freezone/Backup, MD1 et 2 Switchless, et 64 RGB avec Etim.

En projet, il faut que je fasse une Snes Switchless et une vidéo comparative RGB Etim/ ma technique (Je peux déjà vous dire que tout comme la méthode qui se targue d' »officielle » -lol l’argument de vente du pauvre- les résultats sont identiques =P, sans déconner ?!?).

Sinon je continue ma phase d’analyse pour mon projet d’application, je devrais terminer une phase importante d’ici la fin du mois (à savoir figer la V1.0 de la structure + valorisation d’une BDD de tests).

En mai prochain, state of decay 2 sort, de même que le prochain street annivesary je crois, et la compil’ de 50 jeux megadrive triés sur le volet sur PS4/Xbox one.

Eclatez vous bien, pour ma part j’ai fait monter mon hunter en gold sur Hearthstone, dans une semaine sort la prochaine extension, ça va saigner !

Keep the pixel Alive.

Docteur N.

Akura Box, ou l’HDMI avec ou sans scanlines pour la dreamcast à moins de 70 € !

Hi all !

Quelques lignes pour vous informer que j’ai reçu ce week-end mon Akura box, un petit périphérique qui se branche à la sortie vidéo originale de la dreamcast (totalement plug  play et non invasif donc !). Je l’avais commandé le 22 janvier dernier.

Le matos est propre, a l’air résistant. Les switchs sont facilement accessibles et le côté oldschool des scanlines est assez mortel même sur une 127 cm !

Je n’ai pas encore eu le temps de comparer avec le câble RGB d’origine, mais le rendu est vraiment nice.

Bref, avec l’USB-GDrom (et le ventilo supplémentaire) ma dreamcast permet d’envoyer du lourd pendant des heures !

Si ça vous branche, vous pouvez chopper le matos ici :

https://www.beharbros.com/akura

Je remets également le lien vers l’usb GD (pensez à rajouter une résistance ou un ventilo pour une dreamcast PAL, plus d’info ici : http://x-community.grafbb.com/t1840-corrections-hardwares-du-gd-emu):

http://3do-renovation.ru/orders_dc.php

Happy gaming, and keep the pixel alive !

Docteur N.