On déconne zéro avec le rétro !

Yop all !

Petit rappel d’une information utile qu’on trouve un peu partout sur le net mais qu’il est toujours bon de rappeler : avant de tenter soit même des réparations ou des modifications sur du matos rétro, méfiez vous !

En effet, sur une bonne partie du matériel électrique des années 80-90, de nombreuses surprises vous attendent à l’intérieur. Accumulateurs, THT etc…

Le truc, c’est que le bon sens « commun » voudrait qu’une fois débranché ces appareils deviennent inoffensifs… Il n’en est rien !

Prenez les vidéopac par exemple, à l’intérieur il y a des accumulateurs qui gardent une charge très importante pendant un temps vraiment long (plusieurs heures), si vous voulez nettoyer ou bidouiller l’intérieur, laissez le matériel débranché pendant plusieurs jours, j’ai déjà pris des châtaignes en oubliant d’enlever mon alliance (détail débile mais pourtant vital).

Pour vous donner un ordre d’idée c’est PIRE que de mettre les doigts dans la prise. Au collège, un de mes profs de technos ne m’a pas cru quand je lui ai dit que j’avais pris du 220V (en réalité je me suis électrocuté 3 ou 4 fois avec du 220; c’est comme si on mettait les doigts dans la prise, et, ça « colle » vraiment lol). Et bien là, depuis une vidéopac, OK la décharge dure moins longtemps mais le voltage est supérieur. Et croyez moi, ça secoue.

Mention spéciale à TOUS les écrans cathodiques (bornes d’arcades, TV, écrans d’ordi genre CPC etc…) sur le tube se trouve l’anode, située sur une espèce de ventouse. Même si l’écran est petit, à l’intérieur il y a entre 10 000 et jusqu’à 25 000 volts (pour les grands modèles). A nouveau, attention car toute cette énergie reste stockée même si l’écran est débranché !

Un arc électrique du à votre alliance, tournevis ou n’importe quel autre outil métallique vous expose à une décharge mortelle. Il faut attendre plusieurs jours après débranchement ou utiliser des techniques de décharge avant de pouvoir travailler dessus. Le simple fait de brancher l’appareil quelques secondes le rend chargé et dangereux.

Pour le coup, vous finiriez pour de vrai « tué par votre passion ». Le principe est très drôle mais casser sa pipe pour une vieille bécane, non merci.

On va se la jouer à la WWE mais « Don’t try this at home ». Faites vous aider par un professionnel averti 😉

Docteur N.

Laisser un commentaire