N64 custom joysticks : validé !

Voilà à quoi ça ressemble, avec un capuchon façon Gamecube dessus

Yop all, j’espère que vous allez bien en ces temps sombres où le monde se cadenasse pour un virus qui ressemble à une grosse grippe (je ne veux choquer personne car on connait tous des gens qui l’ont attrapé). Mais bon, le HFS summer VI sur vierzon qui sur le papier aurait lieu en mai risque d’être annulé si l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes est encore d’actualité à ce moment là =/ et là clairement c’est very bad news…

Perso je m’accroche et essaye de repartir sur des bases plus solides. Hier j’ai ressorti de mes cartons de matos tout ce qu’il fallait pour installer des sticks customs pour les manettes N64. Sur un forum allemand, un type avait fait un tuto assez détaillé pour monter soit même ses sticks, updater le firmware, calibrer le bousin etc…

UPDATE 10/03/2020 Voila le thread sur lequel j’ai démarré la lecture : https://nfggames.com/forum2/index.php?topic=5803.0

Je recopie en synthèse ce qu’il vous faut pour fabriquer vous même un stick :

  • 1 Attiny24A microcontroller SOIC-14
  • 1 ceramic capacitor 100 nF 805
  • 1 resistor 10 kOhm 805
  • 1 joystick 10 kOhm; 60° 16.7 mm x 16.7 mm
  • 1 PCB à faire imprimer (cf N64 Stick Converter PCB v3 – gerber files & microcontroller program.zip )
  • N’oubliez pas : ça c’est pour une manette, si vous en voulez 4 il faudra tout faire X4. Et oubliez l’histoire du « sliding switch » ça ne sert absolument à rien car il suffit de souder 2 fils sur la PCB de la carte de la manette pour rentrer en mode « calibration » au démarrage de la console.
  • En bonus, pour programmer le chip, il faut (un seul exemplaire pour X sticks):
  • 1 USBasp programming device for Atmel AVR microcontrollers
  • 1 10 to 6 pin ISP adaptor
  • 1 standard 2.54mm pinheader

Bon, une fois que vous aurez reçu le matos (pensez à tout prendre au même endroit si possible pour économiser les frais de port) il vous faut souder les composants comme expliqué dans la documentation. http://www.mediafire.com/download/jtdtf6ofb2i4ep3/N64+Stick+Converter+PCB+v3+(english).pdf

Ensuite, soudez les fils optionnels : faites un pont entre GND+ et L, et mettez L sur le point Z comme expliqué page 12. Ca sert à quoi ? lorsque vous allumerez votre console (sans jeu dedans), en appuyant sur L + R enfoncé vous rentrerez en mode calibration. Il faut ensuite tourner le stick doucement dans le sens des aiguilles d’une montre pendant 5 secondes. C’est obligatoire de le faire une fois, sinon le stick ne fonctionnera pas. Et a priori on a besoin de le faire une seule fois car ça garde en mémoire.

Au démarrage, si vous laissez juste la touche « R » enfoncée, vous activerez le mode « extended range » qui est un peu plus sensible que le mode normal, ce qui vous permettra de faire tourner la caméra en mode « lock » tout en enfonçant une diagonale dans Goldeneye. Perso j’ai essayé et je trouve que c’est inutile, la sensibilité de départ du stick (une fois programmé avec le firmware) est nickel.

Pour updater le firmware, vous avez besoin de avrdude-6.3-mingw32.zip. Collez ça dans un répertoire assez près de la racine(genre « C:\RetroStuff\Avrdude ») car il n’y a pas d’interface et il faut faire ça en ligne de commande. D’ailleurs j’ai eu des soucis pour le faire marcher, j’ai du installer Winavr et également zadig-2.4.exe sinon j’avais des problème concernant libusb0.dll qui n’était pas trouvé. D’ailleurs sur sa doc il indique d’utiliser le driver win32.dll mais si ça ne fonctionne pas, utilisez le libusbK (v3.0.7.0) (c’est celui que j’ai pris et ça marche). Placez les fichiers de firmware N64_STICK_CONVERTER_V3.5.hex et N64_STICK_CONVERTER_V3.5.eep dans un répertoire PARENT à celui où vous avez collé avrdude (ici C:\Retrostuff). La clairement c’est une erreur de la documentation car il dit de placer les fichiers dans le même répertoire que avrdude mais croyez moi, ça ne fonctionne pas, windows vous crache une erreur à la con.

Bref une fois tous les trucs installés, suivez ses photos, en prenant soin de mettre la pin qui correspond au fil rouge dans le slot carré de la PCB.

Ensuite ouvrez une console dos (cmd depuis barre de recherche windows, allez dans le rep « C:\RetroStuff\ » et balancez la commande avrdude -c usbasp -p t24 -u -U flash:w: »N64_STICK_CONVERTER_V3.5.hex » –U eeprom:w: »N64_STICK_CONVERTER_V3.5.eep » –U lfuse:w:0x42:m -U hfuse:w:0xDF:m

Ca va prendre quelques secondes et vous indiquer que ça marche bien. N’oubliez pas de calibrer le stick comme expliqué au dessus, sinon meme avec le firmware mis à jour ça ne marchera pas. Ne vous découragez pas, commander les pièces représente un bon petit budget (honnêtement je ne sais plus combien ça m’a coûté en pièces et en temps). Il faut de la patience le temps que ça arrive, et pour faire les soudures et la maj du firmware (surtout la première fois) mais franchement avec ma synthèse (je vous jute que la doc du mec est trop éparpillée) vous gagnerez du temps et vous finirez par avoir la manette (les manettes) ultime(s) !

Voilà, félicitations, il ne reste plus qu’à remonter le matos pour avoir une manette ultime pour N64 ! (FIN UPDATE 10/03/2020)

Il fallait une bonne dose de patience car le programmateur avait besoin de drivers pour windows, et parfois la documentation était trop fournie et on passait à côté des infos synthétiques. Je ferai un récap fr avec un lien vers les ressources originales.

Tout ça pour vous dire qu’avec ça, on se retrouve avec un stick de gamecube (donc quasi incassable) mais qui a la même sensibilité qu’un stick original et qui permet donc de jouer à goldeneye et perfect dark sans galérer comme un naze !

Il faudra aussi que je fasse un petit tuto genre « la soudure pour les nuls » pour apprendre à souder soit même. Personne ne m’a appris, et il m’a fallu du temps pour bien faire le tour de la question, donc pas de raison que vous ne puissiez pas bénéficier d’un raccourci avec des conseils concrets si vous comptez vous lancer.

Sinon, je me remets en forme tout doucement mais ne pense pas réouvrir la section d’approvisionnement avant mi 2021, c’est déjà une évolution positive par rapport à mon état d’esprit et de fatigue précédent.

Côté actualité si vous aimez les die & retry et les hacks & slash, children of morta est un super titre bien qu’assez dur. Je me suis aussi laissé tenter par death stranding, qui, même s’il a une maniabilité foirée, un tempo lent et des menus fouillis et peu intuitifs a quand même pas mal de bonnes idées.

Take good care et keep the pixel Alive !

Docteur N.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.