HFS Summer IV : Le débrief ^^

Yop all !

3 mois après vaut mieux que jamais, j’ai enfin un peu de temps pour vous faire un retour sur l’event. On entend parfois dire qu’il ne se passe rien à Vierzon. Certes, la taille de l’agglomération est modeste (et je dis ça sans méchanceté, vivant dans un village de 2000 habitants lol) mais je vous promets que le déplacement vaut le détour.

J’y étais déjà allé l’année dernière avec un pote, et ne connaissais ni le palais des congrès, ni l’association Hyper Free Spin ou ses membres. La variété, la quantité tout autant que la qualité du matos sur place m’ont convaincu. Le niveau de jeu aussi, amateur de compétition de VS fighting (a l’époque j’étais pas mal impliqué avec une participation au stunfest et un Bushido Impact sur Paris) je n’ai pu qu’apprécier l’organisation d’un tournois d’envergure internationale ! Cette année, ils ont fait les choses en encore plus grand, sans toutefois faire voler en éclat une précieuse ambiance familiale et bon enfant.

Le lieu : le palais des congrès a lui seul est un emplacement nickel : Grand, bien agencé, avec pas mal de places de parking, sachant que la ville est située pas loin de l’autoroute; perso j’en ai eu pour une heure de route au petit matin (arrivée sur place 7H !)

J’ai ensuite commencé à vider le coffre de ma Logan Break, et, bon sang, j’en avais préparé du stuff ! Y compris mon fidèle mannequin steampunk, vêtu d’un masque à gaz, rangers, mitaine et bien sûr manteau punkrave sur le dos.

D’ailleurs c’est assez marrant car pour le transporter, j’avais dû séparer les jambes du torse, et de loin, on aurait crû que je sortais un cadavre de ma caisse. Les jambes nues avec juste des rangers faisaient penser à un film SM petit budget, et c’est à ce moment précis que Méthéore est arrivé avec 3 ou 4 joueurs japonais…

Ils m’ont donc vu en train de m’affairer auprès d’un « corps » coupé en deux, orné d’un masque à gaz et de rangers, sans aucune idée de la raison de ma présence sur ce parking désert un vendredi matin… j’imagine qu’en plus avec le décalage horaires ils devaient être un peu décalqués. – Instant de solitude –

Mais, gardant la maîtrise de leur émotions face à cette situation digne d’un film de Quentin Dupieux, ils m’ont très poliment salué. Bref. Ils ont également vu dans mon fatras de jeux SEGA, Méth’ leur a précisé que j’étais là pour vendre du stuff et du coup ça les a un peu détendus ^^

Avoir des escalators s’est révélé bien utile, je remercie au passage le petit groupe de quelques personnes du staff qui m’ont aidé à monter mon matos.

A quelques heures de l’ouverture, il y avait encore pas mal de bornes le ventre ouvert, ça grouillait de techos qui couraient un peu en tout sens, visseuse à la main pour préparer tout ça. On se serait crû dans les entrailles d’un vaisseau mère impérial juste avant le débarquement sur une planète tenue par l’ennemi.

95% du taff était fait, et déjà le nombre de bornes et de consoles avait de quoi bluffer n’importe quel joueur/collectionneur.

Des grands classiques comme Windjammers ou Mark of The Wolves…

Mais aussi des jeux qu’on ne voit pas tous les jours :

Pour ceux qui ont l’oeil et qui veulent zoomer sur la photo du dessus, c’est bien Ken Bogard et son fameux béret dans le fond juste au dessus des bornes lol

Je me suis installé dans la salle dédiée aux consoles et à SmallCab/TwinDragon/FFVIMan, avec deux bonnes grosses tables et un rebord de fenêtre salvateur pour y déposer mes jeux Megadrive.

Le temps de monter mon stand en étalant mon bazar (thanks again à la personne qui m’a fournit des cartons en rab’ =) ) et le chrono affichait déjà 10H, heure de l’ouverture officielle !

Les premières heures étaient un peu irréelles pour moi, de nature assez timide, je ne connaissais presque personne et j’étais un peu tendu quand à l’accueil qui allait m’être réservé et aussi au succès de mon opération de déstockage (car j’ai décidé au fil de l’eau de me séparer d’une grande partie de mon stuff).

Au final je regrette de ne pas avoir pu rester les 3 jours, car, quand on est entouré de passionnés bienveillants, on finit par se rendre compte que tous les participants, fussent-ils issus du staff ou des visiteurs, sont présents dans le calme et la cool attitude, pour profiter pleinement des stands et des bornes en free to play.

Sans surprise, la moyenne d’âge est de 35 ans, peut-être même un peu plus ^^ Je ne compte plus le nombre de chauves tatoués et barbus rencontrés lol Pas beaucoup de joueuses dans le coin, mais pas mal d’épouses venues prêter main forte aux grands enfants membres de l’asso.

Côté technique, de nombreuses bornes dédiées ou non étaient présentes et couvraient un panel assez large de jeux : jeux de baston bien sûr, on trouvait aussi de l’outtrigger et ses 4 bornes en link:

du House of the Dead 4:

du Scud Race Twin et Manx TT Twin (pour les avoir portées lors du remplissage d’un camion en prévision du HFS, elles pèsent leur poids, je remercie l’inventeur de la ceinture dorsale pour m’avoir épargné de la chirurgie ‘^^) :

Quelques flippers étaient présents, ainsi que des antiquités dédiées assez sympa dans leur look.

Une impressionnante sale de versus avait été installée, de même qu’une mini scène et la salle façon ciné pour accueillir les finales.

Restait la salle des consoles, avec une 20aine de PVM (attention ça pique les yeux d’en voir autant en état de marche !) des sticks convertis en SNES / MD, des neo geo, une PS2 avec Taïko no Tatsujin (le jeu de tambours a la playlist au top !)

La météo était de la partie (étant dos à la baie vitrée j’ai eu chaud de l’enfer, heureusement qu’une bonne âme du staff est venue me filer un café) des boissons fraîches et autres sandwicheries étant présentes dans la salle principale.

Niveau rencontre j’ai pas mal discuté avec Nico, inconnu avant le salon, mais qui est revenu le lendemain avec sa config Pii perso, sa manette 8bit do super nes et qui m’a laissé en profiter toute la journée du samedi avec invitation à l’occaz’ pour découvrir son antre et récupérer sa build d’émus : chapeau. Idem,

J’ai discuté également avec Antoine (le programmeur de l’équipe à l’origine de Twin Dragons sur nes), – Respect ! – d’une part la personnalité est très attachante, ouverte et humble (tout le jeu a été codé en assembleur XD !!!) et en plus monsieur était fan de Beat ’em all donc pur feeling !

Je passe un petit coucou aussi à Aurélien, non je ne t’ai pas oublié, j’essaye de te préparer la nes dans les meilleures conditions possibles ^^

J’avoue que je serai bien resté, j’étais comme un poisson dans l’eau entouré de tous ces jeux et passionnés =) Mais bon, il y avait ma femme et les enfants à la maison, pas facile de case un week-end de 3 jours, même si c’est une fois par an.

Côté couverture de l’event il y avait Wawa de backintoysTV, Squarlls et son acolyte de Game Them up, vous pouvez checker sur youtube il y a pas mal de contenu. Ken Bogard était la pour participer et commenter les matchs avec sa gouaille habituelle.

Pour en savoir plus sur l’association :

https://www.hfsplay.fr/

Un gros merci à Heavy, Meth’, Mike, et globalement tout le staff !

Up aussi à Philippe, son fiston et neuveu + au grand barbu qui gérait le stand PC avec des dizaines de jeux de baston. Thanks à Raph et Alexis de m’avoir aidé à porter le matos pour rentrer (sans oublier Nico et son pote !).

Désolé pour la salle de ciné des finales, je n’ai pas pris le temps de prendre de photo, et pourtant c’est un peu le clou du spectacle avec les finales de tous les titres phares (Windjammers, 3.3 etc…) j’étais trop occupé à checker mon stand et doser les nombreux jeux en freeplay

Bref, l’année prochaine je vais clairement refaire le déplacement, je ne sais pas encore si je vais exposer ou pas car il me reste encore une montagne de trucs à vendre mais dans tous les cas ça le fait grave de venir sur place.

Dans le mois qui vient je ferai comme évoqué un focus rapide sur les cartmods SNES et le boitier nintendo to HDMI.

Denier détail si vous jouez sur PC avec une carte Nvidia: désinstallez GeforceExperience si vous l’avez car il bouffe inutilement jusqu’à 20% de votre CPU, et ça n’a rien à voir avec les drivers de votre carte graphique.

Keep the pixel Alive guys, bon courage pour ceux qui reprennent le taff et bonnes vacances aux autres !

Docteur N.

Laisser un commentaire